19 août 2021

Deux poids, deux mesures

Chaque été — pas celui-ci car ma santé ne m’a permis de sortir que deux fois depuis Noël dernier — lorsque je me rends à la grotte de Massabielle, deux ou trois bénévoles à la suite me sautent dessus en me demandant d’enlever ma casquette. S’ils me connaissent maintenant, semble-t-il, puisqu’ils battent en retraite dès que je leur explique que mes yeux sont si fragiles que je ne peux ni me découvrir ni enlever mes lunettes de soleil à moins de me trouver dans un environnement dépourvu du moindre rayon ultra-violet, il a fallu pour en arriver à cette tolérance que l’un d’eux, c’était aux piscines de la Vierge, refuse mes explications, m’arrache ma casquette et que je m’en plaigne au bureau des bénévoles. Si j’apprécie le traitement exceptionnel dont je fais désormais l’objet, j’ai constaté que les bénévoles continuent de consacrer un temps précieux à demander au petit peuple de se découvrir devant la Vierge tandis qu’en haut lieu, on s’octroie un “deux poids, deux mesures” scandaleux.

En effet, selon Saint-Paul, “Tout homme qui prie ou qui prophétise la tête couverte, déshonore son chef” (1 Corinthiens 11:4), j’en ai déjà ri ici, et si le magazine “La Croix” assure que Cardinaux et Évèques retirent leur calotte au moment de la consécration, il suffit d’ouvrir les yeux pour voir que même dans l’une des cité les plus catholiques au monde après le Vatican — Lourdes pour les lecteurs qui ne sont pas familiers de ma prose – l’un de ces messieurs qui se croient si importants qu’ils n’ont pas besoin de souffrir de graves problèmes ophtalmologiques pour ne pas se découvrir dans une église ne se gêne pas pour déshonorer Jésus devant des milliers de pèlerins :

Que les Chrétiens qui, de manière massive, refusent d’écouter Stéphane Pautrot, dont ils savant pourtant pertinemment qu’il leur a été envoyé par Jésus lui-même, essaient de prétendre qu’il ne prie pas, Monseigneur Aupetit, quand il récite le confiteor à 20 minutes 30 ou quand, à 58 minutes 26, il dit “Par l’intercession de Marie Immaculée, adressons notre prière à son fils Jésus, notre Seigneur” avec son petit chapeau rouge comme l’enfer devant des pèlerins en nombre conséquent puisque la basilique Saint-Pie X qui peut accueillir jusqu’à 25 000 personnes est fort bien remplie pour cette messe du 15 août 2021.

Question

Déshonorer Jésus devant 15 ou 20 000 personnes, à Lourdes, le jour de l’assomption, c’est à dire le jour de l’entrée de sa Vierge mère au Paradis, ça vous semble bien catholique ?

Quant à Saint-François du Vatican, il ne se gêne pas non plus… à moins qu’il ne prie pas, qu’il fasse semblant. Il faut dire qu’il est tellement Saint, c’est peut-être même la p’tite Marie qui devrait lui adresser ses prières.

“Je vous salue Marie…”
Ah ! Vous voyez bien que Saint-François du Vatican ne prie pas, il salue sa frangine.
Crédit photo

“Salut Marie ! On se téléphone, on se fait une bouffe ?”
Crédit photo

Je vous pose maintenant une autre question : tous ces beaux messieurs en beaux habits — ils ne vont quand même pas se saper comme des gueux — tous ces messieurs importants qui prient la tête couverte au mépris d’un vieux bouquin qu’ils prétendent connaître mieux que tout le monde, ils ne l’ont pas bien lue, la Bible, ou ils prennent délibérément les catholiques pour des imbéciles ? Une chose est sûre, ce n’est pas l’unique occasion en laquelle ils occultent un verset. Quant à cette ineptie de Saint François du Vatican, elle est tellement énorme que j’ai peine à croire qu’elle relève de la maladresse.