Comprendre Jésus et la Bible en profondeur

Blog fermé

 

 

Ayant été unanimement critiqué par les catholiques auxquels j'ai parlé de mes recherches bibliques, j'ai décidé de fermer mon blog.

Il faudrait peut-être que je déménage chez les protestants qui sont plus ouverts d'esprit...

Malheureusement, les protestants ne croient pas à la virginité de Marie et je me sens plus à ma place à Lourdes mais,
puisque "chez nous", il est interdit de penser par soi-même, je me tairai désormais sur tous les points sauf un :

Les propos de Paul en Galates 4:9 sont doublement hérétiques.

Si je ne mets pas en doute la sincérité de Paul dans son intention de servir le Christ,
on ne m'ôtera pas de l'idée que Paul est un affabulateur et que sa compréhension spirituelle est très superficielle - rien d'étonnant à cela puisque :

1- Paul n'a jamais rencontré Jésus ;

2- des douze apôtres, Paul a à peine croisé Pierre et Jacques lors d'un séjour de seulement deux semaines à Jérusalem ; des dix autres, il n'a connu que Judas chez qui il a été hébergé après la crucifixion ;

3- contrairement à ce que Paul a prétendu pour faire oublier son passé de tortionnaire des chrétiens, Jésus ne lui est jamais apparu (et il n'a jamais perdu la vue, contrairement à ce qu'il a raconté pour justifier sa présence chez Judas). Il suffit de lire avec attention Actes 9:1-18 et Actes 22:6-11 pour en avoir la preuve ; d'ailleurs Paul est tellement maladroit qu'il se contredit même dans ses mensonges, prétendant en Actes 9:7 que ses compagnons de route ont entendu Jésus sans le voir et écrivant ensuite en Actes 22:9 qu'ils ont bien vu la lumière mais n'ont pas entendu celui qui parlait !

Loin d'être anodine, cette maladresse est au contraire un indice fort que Paul est un menteur pathologique. En effet, une personne qui ment sur un point précis a très peu de chances de se contredire alors qu'un menteur pathologique ment si souvent qu'il finit inévitablement par se contredire, aussi habile soit-il. Je pourrais démontrer que d'autres propos de Paul sont très probablement des affabulations mais, puisque l'on refuse de m'écouter, au point de m'avoir expulsé du groupe d'étude des évangiles dont je faisais partie, je n'en dirai pas plus.

Merci d'avoir visité mon blog,
Stéphane Pautrot.